Quincaillerie Ihadadene.com Rouiba Alger

© 2016 www.ihadadene.com

Quelques conseils pour chauffer votre habitation en toute sécurité
chauffage gaz
1-Acheter le chauffage dans un établissement de confiance qui est connu pour son sérieux.
Éviter l'achat chez un revendeur qui refuse d'apposer son cachet sur la fiche de garantie.

2-Exiger le certificat de garantie qui doit obligatoirement contenir les informations minimums suivantes:
Nom,adresse et numéro du S.A.V. du fabricant ou de l'importateur.
Délais de garantie.
Cachet humide et date de vente du revendeur.

3-Opter pour les chauffages dont le nom commercial est gravé sur le produit , éviter les étiquettes.

4-Choisir de préférence des produits qui sont homologués par des organismes reconnus.

5-Si le produit est importé priorité à ceux qui sont fabriqués en Europe qui respectent beaucoup plus les normes de sécurité.

Pour une sécurité optimale respecter les normes d'installation

1- Le chauffage doit être installé par un professionnel non pas par un bricoleur.

2- L'installateur doit lire la notice et suivre les consignes de mise en marche.

3- Le chauffage doit être installé dans un endroit aéré et le conduit d'évacuation des gaz brûlés doit être libre et étanche pour éviter la fuite des gaz toxiques.

4- Éviter l'installation d'un chauffage à gaz sans cheminée dans des locaux à usage d'habitation.

5- SI c'est un chauffage à gaz butane, éloigné au maximum la bouteille de gaz du chauffage.

6- Ne pas raccorder le chauffage avec un tuyau en caoutchouc préféré le cuivre ou le flexible à gaz qui répondent aux normes de sécurité.

7- Installer éventuellement un détecteur de gaz fiable.

8- Faites périodiquement une maintenance du chauffage et nettoyage du conduit de fumé.

9- Ne pas laisser le chauffage allumé en quittant votre habitation ,fermer les robinets à gaz.

10- Éloigné les produits inflammable et les enfants du chauffage.


Choisir son chauffage pour ne pas mourir

Par Ryma Maria Benyakoub Journaliste El watan
http://www.elwatan.com/culture/bien-choisir-son-chauffage-pour-ne-pas-mourir-29-01-2016-313124_113.php

Choisir un chauffage homologué, se méfier des contrefaçons, faire appel à un chauffagiste pour l’installer, aérer sa maison... Eviter les intoxications au monoxyde de carbone, c’est si simple.


Depuis le 1er janvier, 14 personnes sont décédées bêtement. Par asphyxie au monoxyde de carbone (source Protection civile). Chaque hiver, des familles entières trouvent la mort dans leur domicile. Les enquêtes révèlent que dans la majorité des cas, la maison n’a pas été assez aérée et/ou, l’appareil de chauffage était de mauvaise qualité. «Les chauffages dégagent un gaz mortel et l’aération des domiciles est obligatoire», rappelle le directeur de la communication de la Protection civile, le colonel Farouk Achour.

On ne le dira jamais assez : le monoxyde de carbone, qualifié de «tueur silencieux», est la principale cause des intoxications accidentelles en milieu domestique. Larbi, un plombier chauffagiste , insiste : «Les chauffages et les chauffe-bains à gaz contrefaits font des ravages chaque hiver. Les fuites de CO2 et le manque d’aération sont les principales causes des décès par asphyxie. Le monoxyde de carbone n’a ni odeur ni couleur, il est difficile de se rendre compte de la présence d’une fuite jusqu’à ce que les symptômes commencent à se sentir», explique-t-il. Pourtant, il est facile de se prémunir contre ces dangers.

- Attention aux contrefaçons

Pour commencer, soyez très exigeants sur la qualité de votre chauffage. Il faut le savoir : des appareils dont les conditions de sécurité ne sont pas réunies sont commercialisés dans nos magasins en dépit des filtres des douanes et des contrôles de qualité. «Du produit chinois au produit allemand, en passant par le turc et l’italien, on trouve sur le marché à peu près de tout.

Mais attention, dans la majorité des cas, les contrefaçons sont tellement bien imitées qu’il est presque impossible de distinguer le bon du mauvais», avertit le chauffagiste. Pour Farid, un autre plombier chauffagiste : «Il vaut mieux acheter un appareil un peu plus cher tel que le produit algérien Sonaric dont le prix varie entre 21 000 DA et 28 000 DA. C’est un produit algérien bien fait. Il faut également éviter les chauffages sans cheminée. Je ne comprends pas comment ces appareils sont commercialisés alors qu’ils ne comportent même pas un système d’évacuation des gaz brûlés», avertit-il.

De nouvelles dispositions réglementaires obéissant à des normes internationales seront bientôt mises en œuvre, afin de renforcer le contrôle de conformité sécuritaire des appareils à gaz. «L’arrêté de ce dispositif, qui sera bientôt signé par les ministères du Commerce, de l’Industrie et des Mines et des Energies, vient combler un vide juridique en la matière et permettra de contrôler tous les appareils à gaz importés ou fabriqués localement afin d’éviter les risques d’accident domestique», a affirmé, jeudi dernier, le directeur de la qualité au ministère du Commerce. «L’objectif du texte est d’assurer qu’il n’y aura sur le marché national que des produits hautement sécurisés répondant aux dispositions réglementaires internationales.»

- Cherchez une homologation

Pour garantir sa sécurité, le gérant commercial du groupe quincaillerie, plomberie, chauffage et outillage Ihadadene, conseille : «Il est préférable de choisir des produits qui sont homologués par des organismes reconnus et acheter dans des établissements connus pour leur sérieux.

Fuyez les revendeurs qui refusent de cacheter la fiche de garantie. Par ailleurs, si le produit est importé, il vaut mieux choisir un européen, car ces pays respectent beaucoup plus les normes de sécurité.» Les résultats d’une enquête menée entre fin 2014 et début 2015 par les services de contrôle du ministère du Commerce sur les chauffages à gaz importés ou fabriqués localement dévoilent que la plupart contrôlés ne répondent pas aux normes exigées. En effet, sur un échantillon de 158 appareils, 155 étaient non conformes, soit près de 98% de l’échantillon.

- Un professionnel pour l’installation

Ihadadene préconise de «faire appel à un spécialiste d’installation de chauffage.» «Installez-le dans un endroit aéré et veillez à ce que le conduit d’évacuation des gaz brûlés soit libre et étanche pour éviter la fuite des gaz toxiques. Il ne faut pas raccorder le chauffage avec un tuyau en caoutchouc, il est recommandé d’utiliser des tuyaux en cuivre ou du flexible à gaz qui répondent aux normes de sécurité.»



5 Conseils de la Protection civile



1 - Tout appareil à gaz doit être entretenu par un professionnel qualifié. Il est nécessaire de vérifier les chauffages et les chaudières avant l’hiver et de les entretenir en ayant recours à des spécialistes au moins une fois par an.

2 - Avec l’arrivée du froid, il faut veiller à ce que le conduit de cheminée soit en bon état si le chauffage est raccordé, quel que soit le matériau qui le compose (conduit maçonné, éléments emboîtés ou tubage, réalisés en aluminium ou en acier inoxydable).

3 - Il faut toujours penser à ventiler votre domicile lors de l’utilisation des appareils de chauffage ; aérez au moins 10 minutes par jour et n’obstruez jamais les entrées et les sorties d’air de votre logement.

4 - L’évacuation des fumées s’effectue en dehors de l’immeuble. Il faut savoir que les appareils mobiles de chauffage d’appoint fonctionnant au butane, au propane, au pétrole, qui déversent des gaz de combustion chargés en monoxyde de carbone et en oxydes d’azote, ne doivent être utilisés que par intermittence exclusivement dans des locaux ventilés. Ils doivent être munis de dispositifs de sécurité

5 - Le monoxyde de carbone n’a ni odeur ni couleur mais est extrêmement toxique. En cas de mal de tête, nausée, vertige ou vomissements, symptômes d’une intoxication, il faut ouvrir les fenêtres, fermer la bonbonne de gaz ou le robinet d’arrêt du gaz de ville et appeler immédiatement les secours de la Protection civile au numéro 14.
Commentaires (1)
bentassilla
bonjour,
vous dite le tueur silencieux ?? en effet c'est un tueur qui à fait trop de bruit suite à ses modifications dans son appartement OPGI sans être autorisé sans prévoir l'un de ses voisins du bâtiment de 06 étages; il se procure à changer l'emplacement de son chauffage et équipé sa place par un placard, oui rasé entièrement la cheminé et faire une nouvelle avec celle vendue sur le marché, bref , ne pas penser au monoxyde des voisin mourir ou vivre c'est leurs style de choix, oui ça existe avec preuve, cordialement agent S.A.V
2016-04-04
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage